Classes de maître et jam session (secteur jazz)


Dans le cadre des portes ouvertes du secteur collégial de l’École de musique Vincent-d’Indy

Le 7 novembre 2017, de 17 h à 20 h
628, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Outremont

Cet événement informel se veut une occasion de faire connaissance avec les enseignants du secteur jazz de l'École de musique Vincent-d'Indy. Vous pouvez vous présenter en tant qu'observateur ou participer à une classe de maître ou à un jam session en apportant votre instrument.

 

J’AIMERAIS PARTICIPER :
S'INSCRIRE

 

Seront présents :

Michel Berthiaume, batterie

Photo_Michel_Berthiaume_i.jpg

Enseignant à l’École de musique Vincent-d’Indy, Michel Berthiaume est détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en interprétation jazz de l’Université McGill. Il a également poursuivi sa formation auprès de John Riley à New York, grâce à des bourses des conseils des arts du Canada et du Québec. Très actif sur la scène jazz montréalaise, il collabore régulièrement avec des musiciens reconnus, dont la chanteuse torontoise Sophie Milman, le trompettiste torontois Kevin Turcotte et le tromboniste new yorkais Steve Davis (Prix Opus pour le meilleur concert jazz musique du monde 2006-2007).

En 2006, son groupe, le Michel Berthiaume Quintet, a interprété ses compositions sur la Scène GM au Festival International de Jazz de Montréal dans le cadre d’une nomination pour Le Grand Prix de jazz General Motors et pour le prix Étoiles Galaxie de Radio Canada pour la meilleure pièce musicale. Il a aussi fait plusieurs concerts avec le trio du pianiste Jeff Johnston dont, notamment l’animation du jam session officiel du Festival International de Montréal au club de jazz Upstairs.


Marjorie Fiset, chant jazz

Marjorie_Fiset_ii.jpg

Titulaire d’un baccalauréat en interprétation jazz de l'Université de Montréal, Marjorie Fiset entame sa carrière musicale en 2004 alors qu’elle incarne la voix du collectif de jazz hip hop The JMC Project, dont l’album Making a Statement, auquel elle collabore, est nominé au Gala SOBA 2010 en tant que Révélation anglophone de l'année. En plus d’effectuer les arrangements pour diverses formations (les Brunettes, les Baronettes, les Marjo’s), de diriger des chorales et de travailler sur l’harmonisation des chœurs pour l’hebdomadaire En Direct de l’Univers diffusé à Radio-Canada, elle foule les planches de nombreux événements incontournables de la scène québécoise dont le Festival International de Jazz de Montréal et de Québec, en plus de participer à plusieurs vitrines francophones à travers le Canada. Membre du collectif Swing’abago, elle enseigne, entre autres au secteur collégial de l’École de musique Vincent-d’Indy.

 

Jacques Kuba Séguin, trompette

Jacques_Kuba_Seguin.jpg

Nommé Révélation Radio-Canada 2012-2013, ce trompettiste et compositeur s'affirme de plus en plus sur la scène nationale et internationale. Durant deux ans, il a participé à la tournée du spectacle Delirium du Cirque du Soleil, dans 150 villes à travers le monde et participé à plusieurs tournées canadiennes et européennes avec différents ensembles. Il a joué et joue toujours avec de nombreux musiciens de la scène jazz montréalaise et a notamment accompagné et joué avec Jean Leloup, Ariane Moffatt, Caïman fou, Dobacaracol et Pierre Lapointe, pour en citer quelques-uns.

Lors du Festival international de jazz de Montréal 2014, Jacques Kuba Séguin a présenté une version agrandie de son Litania Projekt, en ajoutant un quatuor à cordes à l’ensemble. Ce nouvel amalgame lui a valu une nomination au Prix Opus 2015 dans la catégorie Concert de l’année - jazz et musiques du monde. C’est d’ailleurs cette première incursion avec quatuor à cordes qui sera l’élément déclencheur de la création du nouvel album de Litania Projekt accompagné du Quatuor Bozzini.

Sa discographie à titre de leader-compositeur comprend plusieurs albums : The ODD LOT (2005), ODD LOT 2/3 (2010), Litania Projekt (2012) et L’élévation du point de chute (ODD LOT, 2014). Ce dernier opus réunit trois générations de jazzmen de grand talent : Frédéric Alarie, Jean-Pierre Zanella, André Leroux, Jonathan Cayer et Kevin Warren. Le plus récent, Litania Projekt avec le Quatuor Bozzini.

Influencé par ses origines polonaises, ainsi que par sa connaissance de la langue et du territoire, Jacques Kuba Séguin a réalisé quatre tournées en Pologne. Il a aussi fait un arrêt remarqué en Allemagne, à Berlin avec son ensemble Litania accompagné d’un quatuor à cordes berlinois, puis en Chine, dans le cadre du Festival des arts du Québec.

En février 2014, Litania Projekt est invité à participer au prestigieux OD NOWA Jazz Festival, en Pologne. Il se produit à plusieurs reprises avec ses ensembles dans le cadre du FIJM, de L'Off festival de jazz de Montréal ainsi qu’au Festival de jazz de Québec. Il est de la série Jazz à l’année à l’automne 2014. En 2015, il est en nomination à l'ADISQ dans deux catégories : arrangeur et album jazz de l'année pour L'élévation du point de chute. Avec ce même album, il récolte aussi une nomination au Prix Opus 2016, soit pour l’album jazz de l’année. Son ensemble Litania Projekt participe à la tournée du festival de jazz canadien, à l’été 2016.


Jean-Michel Rousseau, piano

Jean_michel_rousseau_i.jpg

Après avoir étudié le piano classique à l’École de musique Vincent-d’Indy, Jean-Michel se tourne vers le jazz qu’il étudie d’abord au Cégep de Saint-Laurent, puis à l’Université de Montréal où il obtient un baccalauréat en interprétation et une maîtrise en composition de musiques de film et multimédia.

Depuis, il partage la scène avec des musiciens de renom dont les saxophonistes Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais et Rémi Bolduc, le clarinettiste André Moisan, le contrebassiste Alex Bellegarde, la chanteuse jazz Carol Welsman et le ténor Marc Hervieux. En plus du Festival International de Jazz de Montréal, on l’entend régulièrement jouer au sein de divers ensembles, dans plusieurs salles de spectacle et clubs de jazz de la métropole. En avril 2009, l’Université de Montréal honorait Jean-Michel Rousseau en lui décernant la bourse Planète Jazz 91,9 FM. Il écrit notamment pour le cinéma, la télévision, le cirque et le théâtre et a dernièrement signé la musique originale de plusieurs courts métrages et films d’animation sélectionnés par les plus grands festivals nord-américains et européens. Il est récipiendaire du Grand Prix Desjardins de la Culture dans la catégorie Création émergente.

 

Les étudiants du secteur jazz de l’École de musique Vincent-d’Indy participeront au jam session. Des enseignants seront sur place afin de répondre à vos questions.

Jam session